La Mère Poulard et le Mont Saint Michel

Une grande histoire d'amour !

Annette Poulard
La Mère Poulard
La Mère Poulard et le Mont Saint Michel
La Mère Poulard et le Mont Saint Michel
 PHOTOS

Née en 1852, Annette a une vingtaine d’années lorsque le Mont Saint Michel s’ouvre à nouveau au monde après avoir été une prison redoutée depuis la Révolution française de 1789.

C’est aussi à cette époque que la jeune Annette épouse le fils du boulanger du Mont Saint Michel, Victor Poulard, qui l’accompagnera fidèlement et discrètement tout au long de sa vie dans ses deux passions : la cuisine et le Mont Saint Michel.

L’hospitalité, une tradition millénaire au Mont Saint Michel

Dès le Moyen Âge, les habitants du Mont Saint Michel accueillent les pèlerins dans leurs auberges où ces derniers trouvent gîte et couvert après un périple le plus souvent très éprouvant.

C’est donc tout naturellement qu’Annette et Victor Poulard ouvrent leur auberge en 1888 en plein cœur de la cité médiévale pour accueillir les pèlerins mais aussi les gourmands venus de tout horizon.

La Mère Poulard, une cuisinière hors-paire

Très vite reconnus, les immenses talents d’Annette Poulard et les quelques sept cents recettes qu’elle a créées au cours de sa longue carrière lui valent le titre honorifique de "Mère" qui distingue ses exceptionnelles qualités de cuisinière et sa contribution décisive à la renommée de la gastronomie française. C’est ainsi que le nom de La Mère Poulard est né. 

Célèbre dans le monde entier pour sa fameuse omelette cuite au feu de bois, La Mère Poulard demeure aujourd'hui une institution de la gastronomie française grâce à une cuisine variée, inventive et légère, qui marie tradition, simplicité et modernité.

Profitez de votre séjour au Mont Saint-Michel pour venir déguster ces spécialités à l'Auberge de la Mère Poulard.